Leo Copers à BOZAR, dans le cadre de Art on Paper

À BOZAR, Leo Copers expose une série d’œuvres sur papier - Musées noirs et Musées colorés - qui occupent une place essentielle dans son parcours artistique. Ces œuvres sont complétées par le Générateur de lumière blanche et par des esquisses, ébauches et dessins à la base de nombreux projets de Copers mais rarement exposés.

 

Quelques mots de l’artiste…

Quelle est la place qu’occupe le dessin dans votre pratique ?

Mes archives se composent de différentes sortes de dessins. Certains sont une forme d’exercice de doité/un entrainement, tandis que d’autres sont créés en tant que visualisations de pensées et élaborations techniques d’idées (comme entre autres le matériel et l’emplacement choisis, ainsi que la présentation). Je réalise également des dessins transcendant le figuratif, en tant qu'interprétation de mes pensées. Afin de se figurer cela, il suffit de penser aux études des Musées Obscurs, là où la lumière est manquante. Les esquisses préliminaires de ces œuvres déjà rejetées fonctionnent comme un produit final. Je dessine aussi des Musées Invisibles où les œuvres sur papier sont encadrées de façon inverse. Mes notes et écrits peuvent également être considérés comme des dessins.

Interview par Sofie Crabbé

 

Plus d’infos sur le site web de BOZAR